Les prêtres venus d’autres pays

Documents-Episcopat vient de faire paraitre un numéro sur Les prêtres venus d’autres pays. Typologies et enjeux. (N°1/2, 2017, 50 p.)

Le phénomène des prêtres venus de l’étranger en mission pastorale est largement sous médiatisé. Parmi toutes les révolutions silencieuses de l’Eglise de France, voici une transformation majeure de la vie de l’Eglise qui passe non pas inaperçue, mais dont on parle trop peu, dont on mesure trop peu les conséquences, dont on analyse trop peu les enjeux ecclésiaux, sociaux, théologiques et pastoraux. Il faut donc se réjouir que Documents–Episcopat publie un numéro consacré à ce phénomène.

Prêtres venusDans la présentation, Mgr Th. Jordan, archevêque de Reims et membre de la Commission de la Mission universelle de la CEF, insiste à juste titre sur les déplacements opérés : l’Eglise de France s’est longtemps perçue comme apte à donner, maintenant elle doit se préparer aussi à recevoir. Nous allons vers des relations d’intérêt mutuel entre les divers diocèses de la planète, entre les Eglises particulières.

Le premier article est sous la signature de Mgr Lebrun qui présidait le groupe de travail de la CEF sur les prêtres venus d’ailleurs (2014-2016). Il indique que 10% du presbyterium est constitué de prêtres venus d’ailleurs (PVA). Il s’agit de 10% de la totalité des prêtres. Mais si on prend les prêtres en activité en France, il faut parler de 2000 PVA sur un total de 7000 prêtres en activité. On est alors plus près de 30 %. 2000 PVA pour 5000 prêtres français de moins de 75 ans.

Mgr Lebrun aborde la question de savoir comment désigner ces prêtres. PVA semble satisfaisant. Car on n’aime pas dire : étrangers. Dans l’Eglise, personne n’est étranger. Aux USA, pays où beaucoup de prêtres en activité pastorale sont aussi nés à l’étranger, on parle de prêtres internationaux. Cet article décline quelques fondements théologiques et pastoraux de la présence de ces PVA. Catholicité de l’Eglise, collégialité épiscopale, liens de charité entre Eglises particulières, et dignité du ministère apostolique… Il souligne que les services diocésains de la Mission universelle devraient être impliqués dans l’accueil et l’accompagnement de ces PVA.

Le numéro de Documents-Episcopat reproduit un exposé théologique fait devant le comité de travail par Philippe Vallin, profession de théologie à l’Université de Strasbourg (faculté de théologie). Ces considérations éviteront d’envisager le phénomène des PVA d’une manière trop pragmatique (palier un déficit de personnel !), de s’abstenir de les penser indignement en bouche-trous et se souvenir qu’il s’agit plutôt de circulation de personnes chrétiennes, d’échanges de dons, toutes les Eglises particulières devraient faire mémoire de cela !

DSC00613Documents-Episcopat souligne à juste titre qu’il faut donner la parole à ces PVA, leur parler et leur donner la parole, et non pas seulement parler d’eux. Aussi on a reproduit ici l’intervention que Mgr B.E. Kassanga, évêque de Mbuji-Mayi du Congo (RD) a faite devant l’assemblée plénière des évêques de France à Lourdes en novembre 2015. Il s’agit du phénomène des PVA vu depuis leur pays d’origine (un pays d’origine !)…

Enfin, le numéro de Documents-Episcopat se termine par des préconisations de la part et pour les évêques de France (mars 2016).

Tout au long de cette brochure court la question qui est aussi une inquiétude : les PVA viennent-ils en France pour faciliter la gestion de l’Eglise de France ? Mais sont-ils missionnaires, et si oui, en quoi et comment ?

Il aurait été judicieux d’indiquer dans ce numéro le site internet de la Mission universelle où l’on trouve (en téléchargement) les documents auxquels il est fait allusion dans le texte, mais le lecteur peut se dire : où vais-je trouver ces documents ?

Sur le site internet de la MU, on trouve aussi d’autres articles qui illustrent certaines ouvertures indiquées dans le texte. Jumelage entre diocèses, question des prêtres étudiants, question des prêtres venus d’ailleurs en mission de remplacement de ministère d’été, etc…

Antoine Sondag
mars 2017

LES PRETRES VENUS D’AUTRES PAYS
Typologies et enjeux
Auteur : sous la responsabilité de Mgr Dominique Lebrun
52 pages – 5 €
vente en ligne